Mosaique urbaine par Seung Hoon Park

Rédigé par NK2 - 04 avril 2019

A la Une, Art, Photographie - Mots clés : Film, mosaique, tissage

L’artiste coréen Seung Hoon Park, vivant et travaillant à Seoul, compose des vues urbaines en assemblant des morceaux de pellicule cinéma 16mm qu’il découpe puis entrelace les uns aux autres afin de créer une surface plus grande, comme un seul morceau de film...

Le résultat est une image a part entière formant une mosaïque, dont ce patchwork, extrêmement détaillé, est composé d'un enchevêtrement inextricable où le regard se perd.

Il a voyagé dans différents endroits du monde dont Rome, Milan, Venise, Prague, etc... pour y prendre des images afin de créer, comme en 2015, sa série intitulé  New Textus.

En 2017 Paris avec des vues de Montmartre et de la Cathédrale de Paris. L'artiste montre avec ce genre de fresque géante l’aspect tentaculaire et la complexité des cités d’aujourd’hui.

Reconnu sur la scène internationale pour ses expositions stylées, Seung Hoon Park est diplômé du département de photographie de l'école supérieure de Chung-Ang University à Séoul en 2009 ainsi que du département de photographie de Shin-Gu College, en 2005

Un spécialiste du tissage, façon patchworks, et de ses différents sites ultra-urbanisés. :)
En voir plus sur Susan Spiritus Gallery...
Mes sources... via: colossal...
 

Aucun Commentaire

Les commentaires sont fermés.