Architecture falaise en Italie du Nord

Rédigé par NK2 - 13 février 2020

A la Une, Architecture - Mots clés : Architecture, falaise

Non ce n'est pas l'entrée d'une base secrète dans la montagne italienne mais bien l'entrée d'une caserne de pompiers réalisée dans la partie nord-est de l'Italie. Un Projet artistique de Christian Kaufmann de Bergmeisterwolf Architekten réalisé à Margreid, Magrè sulla Strada del Vino (en allemand, Margreid an der Weinstraße) une commune de la Route des Vins, située dans la province autonome de Bolzano dans la région du Trentin-Haut-Adige... 

Pour mener à bien ce projet les habitants de cette petite ville de Margreid, ont embauché Bergmeisterwolf, un cabinet d'architecture italienne du Nord, avec des bureaux en Italie et en Autriche.

Si dans le domaine alpin les terres cultivables sont rares et les restrictions à l'architecture non traditionnelle rigides, les architectes ont trouvé cette solution ingénieuse. La communauté locale a donc décidé qu'il serait préférable pour la station de construire ce bâtiment dans la montagne.

Les architectes ont commencé par faire dynamiter sa falaise de 300 pieds de roche pure afin d'y réaliser trois cavernes puis de les relier par des tunnels. Deux cavernes sont alors devenus des garages, tandis que la troisième est devenue la partie administrative.

L'entrée de la caserne est plutôt agréable esthétiquement, la conception et l'aspect du bâtiment sont remarquable et très ergonomique, offrant ainsi une isolation naturelle et seul une des trois cavernes a dû être isolés manuellement.

A l'intérieur du bâtiment, les architectes ont construit un mur de béton courbant reliant les trois grottes, afin de protéger les pompiers de chutes de pierres. La couleur noire du béton a été choisi pour évoquer l'impression de bois brûlé et obtenue par mélange, dans l'agrégat, de poussière de charbon et de hêtre. 

Une idée ingénieuse qui a permis de gagner 610 m2 de terrain et de remporter plusieurs prix d’architecture avec ce batiment..  :)
Mes sources...  via: boredpanda...  Crédits photos: Jürgen Eheim, Ullrich Egger, et Günter Richard Wett, Gustav Willeit

Aucun Commentaire

Les commentaires sont fermés.